Alter Ego        Ashtanayikas        Chrysalide        Offrande Lyrique        Rassa

 

Distribution :

Maitryee MAHATMA - Directeur Artistique & Danse Kathak

Rageshri DAS - Chant

Sougata ROYCHOWDHURY - Sarod

Nabankur BHATTACHARYA - Tabla & Chant

 

Les élèves de Maitryee :

Anaïs  Cécile R.  Cécile V.  Murielle  Pallovee  Salima  Sandrine  Véronique



Ashtanayikas

Les huits visages de la femme amoureuse

 

Ashtanayika est une sculpture féminine aux facettes multiples qui immortalise l’amour et ses expressions changeantes.

Poètes, peintres et sculpteurs ont tous été séduit par ce concept introduit par le Natyashastra (traité encyclopédique des bases de la danse, de la musique et du théâtre Indien.)

La danseuse Maitryee Mahatma se met en osmose avec ces portraits féminins multiples afin de vous raconter leurs histoires.

 

 

Le spectacle débute par une éloge du dieu Krishna, le bien aimé de Radha.

Dans la deuxième scène, nous découvrons Radha avec ses amies bergères, les gopis.

 

Ce n'est qu'à partir de la troisième scène que l'on découvre le premier visage de la femme amoureuse : celle qui se pare pour aller à la rencontre de Krishna, défiant la pluie et le mauvais temps au cœur de la nuit.

 

Le deuxième visage qui est le plus sensuel, évoque l'impatience et la tension juvénile du premier rendez-vous... la première union.

 

Tourmentée par les doux souvenirs, et ne supportant plus l'absence de son bien aimé, elle se défait de ses parures qui lui semblent à présent inutile, voyant et comprenant la naïveté de son attente.

 

Après plusieurs mois et Krishna n'étant toujours pas revenu, la tourmente a laissé place au désespoir. C'est dans les plaintes et les pleurs, sous ses larmes intarissables que l'on découvre le visage d'une Radha abandonnée.

 

C'est à ce moment, en apprenant d'une amie que Krishna lui a été infidèle, que Radha voit rouge.

 

 

Pour la dernière scène, au retour de Krishna, Radha ne veut rien entendre de ses excuses. Tiraillée entre son amour propre et son amour pour Krishna, c'est une fois tombé à ses pieds qu'elle fini par céder et que l'amour l'emporte.